Skip to content

Visite au 8ème RPIMa

Le jeudi 4 mars, je me suis rendue au Quartier Fayolle, au cœur de Castres, puis sur le terrain militaire du Causse pour une demi-journée en immersion au 8e RPIMa. Aux côtés du colonel Prod’homme, j’ai pu mieux connaître ce régiment historique au lien si fort avec sa ville de Castres.

Le « 8 », régiment de parachutistes d’infanterie de marine, est une unité de l’armée française. Composé d’un effectif de 1200 hommes et femmes, il tient garnison au Quartier Fayolle depuis 1962. Il fût créé en Indochine, en 1951. Présent sur place jusqu’en 1954, il prend part à de nombreux combats face à un ennemi supérieur en nombre. Cela forgera sa renommée. La quasi-totalité du régiment disparaîtra après la bataille de Diên Biên Phu dans les camps de prisonniers.

Professionnalisé en 1970, il intervient dès lors partout dans le monde, notamment en Afghanistan (2008), en Centrafrique (2013) et au Sahel (2015) sous mandat de la France, de l’OTAN, des Nations Unies voire de l’Union européenne. Il se distingue toujours par son professionnalisme et son engagement au combat. Les opérations extérieures font partie de l’ADN du régiment, ses principales missions étant le maintien de la paix et l’assistance aux populations.

Après une année 2019 où le « 8 » a vécu un engagement constant sur l’opération Sentinelle, il a renoué depuis l’année passée avec les opérations extérieures (Irak, Sahel, Djibouti). Présent sur de nombreux théâtres à l’étranger, le 8ème RPIMa n’en reste pas moins fortement présent dans sa ville de Castres qui, chose exceptionnelle, est marraine du régiment depuis 1997. Le 8ème RPIMa est notamment organisateur de manifestations régulières comme « Le 8 dans sa ville ». Il prévoit cette année de belles manifestations pour célébrer ses 70 ans.

L’amicale du RPIMa compte 700 membres dans le Tarn et dispose d’un bâtiment dans l’enceinte du Quartier Fayolle. Ils sont impliqués dans la vie régimentaire et font le lien entre générations. Le « club des épouses » assure aussi un rôle primordial dans le fonctionnement du 8ème RPIMa. Il apporte soutien et solidarité aux familles des militaires partis en mission. Le mess Beaudecourt, siège du club, est actuellement en pleine rénovation. Le 8ème RPIMa recherche activement des financements par mécénat pour mener à bien les investissements nécessaires sur ce lieu d’histoire.

Rendez-vous est donné plus tard cette année pour les Portes Ouvertes du régiment, l’occasion pour tous de découvrir ce lieu d’engagement !

Le « huit» intervient partout dans le monde où les intérêts de la France et la sécurité de ses ressortissants sont menacés.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn