Skip to content

Lutte contre les mariages forcés

lutte contre les mariages forcés - assemblée nationale

Dans le cadre du projet de loi confortant le respect des principes de la République, j’ai défendu en séance publique un amendement visant à renforcer le dispositif instauré par l’article 17. Fruit d’une concertation initiée avec les acteurs de ma circonscription mais aussi de mon expérience d’élue locale, cet amendement avait pour but de systématiser, dans le cadre de la procédure de mariage, les rendez-vous individuels entre l’officier d’état civil et chacun des futurs époux afin de protéger les officiers d’état civil comme les époux de possibles pressions.

J’ai surtout alerté la représentation nationale sur la nécessité de donner les moyens aux officiers d’état civil pour accomplir leur mission. Cet accompagnement passe, selon moi, par une formation renforcée qui permettrait de détecter les signes et signaux faibles de mariage forcé, de mariage blanc mais aussi de violences intrafamiliales.

Quelques minutes plus tard, l’article 17 renforçant la lutte contre les mariages forcés a été largement adopté.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn