Skip to content

Engagement tenu : généralisation du « pass culture » pour des milliers de jeunes

Nous nous réjouissons de voir l’engouement que la réouverture des lieux culturels a suscité chez les Français depuis ce 19 mai. Si la culture a été très durement touchée pendant la pandémie, nous n’avons pas cessé de l’accompagner grâce à un soutien massif et unique en Europe de 11 milliards d’euros depuis mars 2020.

A l’occasion de son déplacement à Nevers, le Président de la République a annoncé la concrétisation d’une promesse de campagne : la généralisation du Pass culture. C’est une excellente nouvelle pour l’accès à la culture de milliers de jeunes.

Depuis 2019, le Pass culture c’est déjà :

– Une expérimentation depuis 2 ans dans 14 départements ;
– Une utilisation du Pass par 125 000 jeunes et 1,2 million de réservations effectuées ;
– 4 600 partenaires dans les départements où il a été expérimenté.

Suite à cette expérimentation, nous élargissons le Pass culture à tous les jeunes, sur tout le territoire, et opérons une refonte du dispositif :

– Avec un renforcement de la médiation pour attirer les publics prioritaires et les jeunes défavorisés ;
– Avec un enrichissement de l’offre : des opérations spéciales et de nouveaux partenariats culturels (diffusions de concerts en live Stream, évènements où dialoguent musique classique, rap et peinture, etc.) ;
– Avec un élargissement du Pass culture aux moins de 18 ans : un jeune au collège touchera 25 euros par an à partir de la 4ème dans son Pass Culture, puis 50 euros par an pendant son lycée et 300 euros à ses 18 ans ; soit un total de 500 euros.

En outre, pour soutenir la pratique sportive chez les jeunes, nous lançons également le « Pass Sport ». Il permettra d’aider les jeunes et les personnes en situation de handicap à pratiquer une activité sportive en participant au financement de leur inscription dans un club.

– Un montant de 50 euros par enfant, cumulable avec d’autres aides pour adhérer à un club ;
– Un public large de 5,4 millions d’enfants, soit tous les enfants éligibles à l’allocation de rentrée scolaire et tous mineurs bénéficiaires de l’allocation AEEH pour les personnes handicapées.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn