Skip to content

Déconfinement progressif: le point complet !

Un déconfinement progressif en 4 étapes :

– Le 3 mai, fin des attestations et des restrictions de déplacement:

• Couvre-feu maintenu à 19 heures (attestation obligatoire en dehors des horaires autorisés)
• Télétravail maintenu
• Statu quo sur les commerces
• Réouverture des collèges avec une demi-jauge pour les classes de 4ème et 3ème, les 5ème et 6ème retourneront en classe à plein temps
• Réouverture des lycées en demi-jauge
• Fin de l’attestation pour les déplacements en journée
• Levée des restrictions pour les déplacements inter-régionaux

– Le 19 mai, couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, des terrasses et des musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées:

• Couvre-feu décalé à 21 heures
• Télétravail maintenu
• Réouverture des commerces non-essentiels
• Réouverture des terrasses, tables de 6 personnes maximum et des protocoles sanitaires adaptés
• Réouverture des musées, monuments, cinémas, théâtres, salles de spectacles avec public assis
(800 personnes à l’intérieur et 1 000 à l’extérieur au maximum)
• Réouverture des établissements sportifs de plein air et couverts pour les spectateurs (800
personnes à l’intérieur et 1 000 à l’extérieur au maximum)
• Reprise des activités sportives dans les lieux couverts et de plein air avec protocoles adaptés
• Rassemblement de plus de 10 personnes interdits
• Reprise des activités extra scolaires

– Le 9 juin, couvre-feu à 23h et ouverture des cafés, restaurants et salles de sport:

• Assouplissement du télétravail
• Réouverture des cafés et restaurants, tables de 6 personnes maximum
• Possibilité d’accueillir jusqu’à 5 000 personnes dans les lieux de culture et les établissements
sportifs (pass sanitaire)
• Réouverture des salles de sport et élargissement de la pratique sportive aux sports de contact en plein air et sans contact en intérieur
• Réouverture des salons et foires d’expositions, possibilité d’accueillir jusqu’à 5000 personnes(pass sanitaire)
• Accueil des touristes étrangers avec pass sanitaire

– Le 30 juin, fin du couvre-feu:

• Fin des limites de jauges selon la situation sanitaire local dans les établissements recevant du
public, maintien des gestes barrières et de la distanciation sociale
• Possibilité d’accéder à tout évènement rassemblant plus de 1 000 personnes en extérieur et en
intérieur (pass sanitaire)
• Limite maximale de public présent adaptée aux évènements et à la situation sanitaire locale
• Les discothèques demeurent fermées

Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. Néanmoins, dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions, il serait absurde de ne pas l’utiliser. Comme il en va de nos libertés publiques, le Parlement se saisira de la question.

Nous sommes en train de devenir, nous, Européens, le continent leader de la production de vaccins. Nous allons produire 250 millions de doses sur notre sol cette année. Nous, Européens, nous en avons d’ores et déjà commandé 2,5 milliards pour cette année. Nous en produirons plus de 2 milliards sur 2022-2023 pour faire les éventuels rappels de vaccination mais aussi aider tous nos partenaires à vacciner leurs populations.

L’ouverture de la vaccination à tous: « pas tout de suite », indique le Président. Nous allons encore optimiser le fonctionnement des 1700 centres de vaccination et continuer à prioriser par âge car c’est le plus efficace. La vaccination des plus vulnérables fait baisser la pression sur les services hospitaliers. Nous ouvrirons à compter du 1er mai la vaccination à tous les plus de 18 ans qui ont une surcharge pondérale sérieuse (indice de masse corporelle supérieur à 30), soit 2,3 millions de Français concernés.

Soutien économique : Le dispositif d’activité partielle sera maintenu à l’identique en mai et en juin. En mai, pour ceux qui commencent à rouvrir, il y aura les mêmes aides économiques qu’en avril. A partir du 1er juin, l’accompagnement se fera au prorata de la reprise d’activité. On aura une réponse adaptée par secteur.

"J’ai bon espoir que la France entière pourra passer à l’étape du 19 mai. Les mesures seront nationales, mais nous pourrons actionner des « freins d’urgence » sanitaires dans les territoires où le virus circulerait trop", Emmanuel Macron, Président de la République

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn